Blog de discussion

Yoru en plein air !

Des nouvelles de Yoru qui profite de la vie en plein air ! Abandonnant le confort de son clapier à disposition, Mademoiselle Yoru creuse des terriers et profite de la vie !

En liberté dans un enclos sécurisé, Yoru vit avec d'autres lapins stérilisés. Arrivée de la fourrière de Marseille en décembre 2014 et adoptée en juin 2015, la jolie puce a désormais une vie rêvée, épanouie et pleine d'activités "lapinesques"

Sur la photo Yoru est à gauche ^^

Yoru

Goyave, Passion et Papaye

Des nouvelles de Goyave, Passion et Papaye, 3 cochons d'Inde adoptées à l'association en octobre 2012. Goyave était arrivée chez nous après avoir été achetée par une personne déficiente mentale qui la gardait cachée dans sa chambre sans nourriture. Le personnel du centre médicalisé a finit par trouver la petite puce à temps et nous l'a confiée.

Goyave était gestante et a eu 2 bébés, Passion et Papaye.

La petite famille a été adoptée en janvier 2013 et coule des jours heureux depuis.

Une photo de la petite troupe qui a l'air bien ravie !

Img 20160320 153351

Merrie et Reynie

  • Par Gogox
  • Le 29/03/2016

Des nouvelles de Merrie et Reynie.
Les miss vont bien et sont passées chez le vétérinaire il y a 2 semaines en visite de contrôle. Tout va très bien. Elles sont les matriarches de la troupe, sont douces avec mes mâlous et encore joueuses (surtout avec le petit dernier de la troupe) malgré leur âge. ;)

Image

Lire la suite

Hommage à Swinka

Hommage à Swinka, petite rate nue dumbo arrivée à l'association en juillet 2014. Swinka avait surement été achetée pour la reproduction et vivait avec une autre femelle et 2 males dans une minuscule cage à hamster. Abandonné sur le trottoir dans leur cage avec une portée fraichement née, la vie ne s'annoncait pas bien pour cette famille de rats.

Elle était gestante et avec l'aide de l'autre rate elle a pu mener à terme sa gestation et s'occuper de ses petits malgré son état de santé fragilisée par une vie "triste et sans surprise".

Swinka a été adoptée rapidement fin aout 2014 après le sevrage de ses petits. Elle a vécu environ 600 jours de bonheur avec sa nouvelle famille et s'est éteinte à l'age de 2 ans et 3 mois environ, emportée par une infection malgré les bons soins de sa famille.

Swinka était restée un peu méfiante mais adorait courir, ce qu'elle n'avait pas connu dans sa jeunesse.

Un grand merci à sa famille pour l'avoir adoptée et lui avoir permis d'etre une petite rate heureuse et épanouie.

Swinka

Swinka2

des nouvelles de notre Merlin

Voici quelques photos de notre Pitchounet Merlin qui aime le confort et aussi faire le poupon.

Merlin2
Depuis environ une année déjà, nous le laissons en liberté complète, il peut ainsi sortir et rentrer dans sa cage comme bon lui semble. Il aime désormais boire dans un bol, ras-le-bol du biberon.

Lire la suite

Top et Mathurin sont bien arrivés en Bretagne !

Top et Mathurin sont les premieres adoptées de nos petites souris albinos nées en décembre 2015.

Parties en Bretagne via Paris, les voila bien installés dans leur famille. Chacun sa cage, en raison de quelques tensions naissantes.

Pour le moment c'est la découverte de la cage, de la maison, de la nouvelle famille. Ils sont très vifs et s'adaptent déjà très bien.

Dsc 5438

 

Lire la suite

Ebène et Onyx, gerbilles de leur état

Bonjour,
Moi, c'est Onyx, dit Minus.
Avec mon frère, Ebène, nous sommes des gerbilles de Mongolie noires, la couleur que beaucoup de gens n'aiment pas. D'après le peu qu'on sait, nous venons d'avoir 2 ans (+/-). Nous sommes arrivés chez nos humains en mai 2014.
Pendant longtemps, tout allait bien mais Ebène a fait des crises de declaning de plus en plus graves et finalement, nous avons du être séparés : moi, Onyx, je risquais ma vie. Heureusement que je suis petit, léger et rapide.
Ca fait maintenant 6 mois qui nous avons chacun notre caisse. Ebène, ça lui plait bien de faire le cador tout seul sur SON territoire mais moi, j'aurais préféré pouvoir continuer à faire dodo en tas, des gratouilles, ... Mes humains ont hésité à adopter un copain mais si la cohabitation ne fonctionne pas, ils ne se voient pas avec 3 cages.
Pour tenter de compenser, ils me donnent plein de jouets et me sortent le plus possible. Bon, Ebène aussi, bien sûr mais, moi, plus. Il faut dire que quand je monte sur ma cabane en faisant ma p'tite bouille de pauvre misère, maman craque.
Allez, j'vous sers la patte.
Signé : Minus la gerbille

Lire la suite

Bienvenue sur le site de l'association

Logo rond

N'oubliez pas d'envoyer votre adhésion pour 2018 !