Fourrages et Foin

Le foin n'est pas une litière

Tous les magasins d'animaux et les supermarchés proposent du foin. Vous le trouverez au même rayon que les litières mais ça n'en est pas une ! Le foin est l'aliment de base de nombreux animaux : cobayes, lapins, chinchillas en mangent de belles quantités. Vous devez donc choisir cet aliment avec précaution.

Pour les espèces herbivores, le foin doit etre disponible en permanence et à volonté.

La fonction première du foin est d'user les dents ! C'est sa structure fibreuse qui permet à l'animal d'user ses molaires lors de la mastication. Afin de garde une dentition saine et un transit normal, il est impératif que lapins et cobayes (mais aussi les chinchillas et les octodons) mangent du foin chaque jour en quantité illimitée.

Pour les autres espèces, le foin "peut" etre fourni en complément alimentaire et comme matériaux pour la construction de nid. Cependant la qualité ne doit pas varier car il pourra aussi etre grignotté de temps à autre.

Pour les rats, le foin est source de poussières et peut provoquer des troubles respiratoires.

 

 

Choisir un foin de qualité

Choisissez toujours un foin bien vert et qui ne sente pas le moisi ou l'humidité. Un foin vieux, poussiéreux, ou au contraire trop humide, voire moisi, sera boudé ou rendra votre animal malade.

Une fois chez vous déballez le foin et stockez le dans un grand sac pour le décompresser, l'aérer et faire tomber les petites poussières qui s'y trouvent. Elles pourraient se coincer dans les dent de votre animal et le blesser.

Vous pouvez mettre le foin dans la cage directement pour que votre animal s'y couche et grignotte en même temps mais il pourra alors être souillé par l'urine et formera une couche humide malodorante et impropre à la consommation. Si vous préférez il existe des rateliers en plastique ou en métal qui se fixent à l'extérieur de la cage et permettent à votre rongeur de tirer des brins de foin au travers des barreaux. Ainsi il ne marche pas dessus et ne peut pas le souiller.

Le foin doit être disponible en permanence. S'il est de bonne qualité, il n'est pas rare d'y trouver des fleurs, des feuilles...

Faire son foin soi même : c'est possible si vous êtes surs à 100% des essences de plantes qui le composeront et si vous le séchez correctement. Cependant pour respecter l'équilibre alimentaire de votre animal, mieux vaut utiliser un bon foin déja composé car vous aurez sans doute du mal à trouver toutes les essences d'herbes et de plantes.

Il peut être tentant d'acheter du foin en grosses quantités à bas prix auprès d'un fermier. Cependant, soyez vigilants lors de l'achat pour ne pas vous retrouver avec du foin trop vieux ou qui a pris l'humidité. Un foin stocké non emballé et à l'extérieur pourra etre infesté de parasites ou visité par des rongeurs sauvages. Dans le doute, abstenez-vous.

En complément du foin

Vous pouvez faire sécher certaines plantes qui viendront compléter le fourrage habituel : orties, feuilles de ronces, feuilles de noisetier, feuilles de fraisiers, de framboisiers, de cassis, pissenlits. Ne ramassez pas ces herbes sur le bord des routes ou sur des terrains où des chiens peuvent avoir fait leurs besoins. Elles seraient alors impropres à la consommation. Mettez les à sécher au soleil (ou au four en basse température) et stockez les dans une boite à l'abri de l'humidité.

Ces plantes séchées se trouvent aussi en animalerie et sur internet.

Bienvenue sur le site de l'association

Logo rond

La nouvelle année arrive bientôt.

N'oubliez pas de renouveller votre adhésion !

×