Intégration d'un nouveau venu. Mode d'emploi

Vous venez de faire l'acquisition d'un nouveau compagnon pour votre animal, vous avez bien respecté la période de quarantaine (sans aucun contact entre le nouveau et les autres et sans que vous n'ayez véhiculé vous même de maladie de l'un à l'autre), et vous voila fin prêts à réunir vos petits protégés.

Voici quelques infos pour que tout ce déroule au mieux.

Dans un premier temps, gardez à l'esprit que, dans sa cage, votre animal est chez lui. Ne tentez surtout pas de mettre le nouvel arrivant directement dans la cage de votre animal, qui aura tôt fait de chasser (voire tuer) cet "intrus".

Les premières rencontres doivent se faire en terrain "neutre" : c'est à dire où il n'y aura ni l'odeur de l'un ni l'odeur de l'autre. Le canapé, votre lit, la baignoire, une pièce fermée... où les 2 animaux pourront évoluer chacun de leur coté en terrain "inconnu" et se rencontrer. Observez bien ces périodes et si les 2 animaux se rencontrent plusieurs fois de façon paisible, vous pouvez tenter de les réunir dans la même cage. Si ça ne marche pas du premier coup, continuez les présentations.

Intégrez les animaux dans une cage totalement nettoyée et sans odeurs (vous pouvez laver la cage au vinaigre blanc). Il se peut que dans les premiers jours une lutte hiérarchique se mette en place : poursuites, cris, bagarres à la gamelle, ou pour la cabane. Tout ceci est normal, car il existe souvent un rapport dominant-dominé entre les animaux d'un même groupe. Cette hiérarchie doit donc se mettre en place, et cela passe par quelques tensions. Laissez faire tant que les animaux ne se blessent pas à sang. Chez les rats, beaucoup font la comédie, couinent, se poursuivent durant quelques jours, puis tout rentre dans l'ordre au fil des jours.

Néanmoins si un des 2 animaux reste prostré ou isolé, ne peut pas accéder à la gamelle, ou s'il se fait sévérement attaquer, mettez fin à l'intégration, laissez un temps de retour au calme, et reprenez du début. Toutefois, il arrive que certains animaux ayant longtemps vécu seuls n'acceptent pas du tout d'avoir un compagnon. Il vous faudra alors envisager d'avoir 2 cages en permanence. Gardez bien en tête ce point si vous décidez d'adopter un nouvel animal. Votre rat seul depuis 2 ans, aura plus de mal à intégrer un ptit nouveau, que s'il a toujours vécu avec un autre congénère. Votre lapin qui vit en liberté totale dans l'appartement aura du mal à laisser une place à un nouveau venu (l'intégration entre 2 lapins peut prendre plusieurs semaines ou mois, il faut persévérer)

De même éviter d'intégrer directement ensemble des animaux adultes qui ne se connaissent pas. Les présentations sont houleuses, et le résultat incertain. C'est le cas des lapins males et de certaines femelles, qui se battront violemment. Même chose pour les cobayes, 2 males peuvent se battre. Les meilleures cohabitations entre males sont celles de frères ou d'animaux ayant grandi ensemble. Mieux vaut adopter de suite 2 jeunes cobayes ou 2 rats d'une même portée. Cependant en grandissant la cohabitation ne sera pas "garantie".

Certaines espèces sont difficiles à faire cohabiter et vous aurez du mal à ajouter un individu à un groupe déja formé : c'est le cas des octodons et des chinchillas par exemple (il existe bien sûr des exceptions à la règle). Si vous voulez un groupe, mieux vaut adopter une fratrie et stériliser les males ou adopter directement un groupe d'animaux du même sexe vivant déja ensemble. Les intégrations de ces espèces sont longues et nécessitent des procédures spécifiques (échange de cage, installation d'une cage spécifique etc)

En matière d'intégration, rien n'est impossible, mais le maitre mot est la patience ! Ne forcez pas les choses et ne brusquez pas vos animaux. Soyez compréhensif et répétez les présentations, cela peut durer plusieurs semaines et gardez en tête que, si ça ne marche pas...ça ne marche pas ! La stérilisation peut régler des conflits d'ordre hormonaux et donc calmer certains individus mais parfois c'est une question de caractère ! Votre animal n'est pas méchant ou bête, simplement il n'aura pas appris à vivre en groupe ou ne sait pas gérer cette nouvelle relation de façon paisible (c'est le cas de certains animaux trop dominants ou trop territoriaux) et la perçoit comme une aggression extérieure. Dans ce cas, mieux vaut laisser votre animal vivre tranquillement tout seul et lui consacrer un maximum de votre temps.

 

Quel compagnon pour mon animal ?

J'ai un lapin male

Si votre lapin n'est pas castré, vous ne pourrez pas lui présenter de compagnon. Trop agité par ses hormones, le lapin male a la facheuse habitude de harceler tout ce qui vit autour de lui...

Castré, votre lapin s'entendra à merveille avec une lapine.

Evitez les cohabitions avec les cobayes dont l'alimentation, le language et le comportement diffère du lapin. On peut "par défaut" réunir ces 2 espèces, mais si on veut réellement choisir un compagnon, il faut s'orienter sur un autre lapin.

J'ai une lapine

Votre lapine peut cohabiter avec un male stérilisé. C'est la meilleure situation. Si elle n'est pas trop territoriale, elle pourra cohabiter avec une autre femelle, mais attendez vous à quelques tensions si les deux ont un caractère un peu fort.

Evitez les cohabitions avec les cobayes dont l'alimentation, le language et le comportement diffère du lapin. On peut "par défaut" réunir ces 2 espèces, mais si on veut réellement choisir un compagnon, il faut s'orienter sur un autre lapin.

J'ai un rat male

Intégrer des rats males entre eux peut être assez compliqué, surtout si votre rat a toujours vécu seul. Outre le fait que votre rat peut etre dominant ou territorial, il peut aussi ne pas maitriser les codes hiérarchiques de la vie en groupe. Un rat male adulte peut accepter un raton, mais un rat adolescent ou adulte sera plutôt vu comme un adversaire. Les bagarres peuvent être violentes.Soit votre rat finit par s'intégrer à force de multiplier les présentations, soit il est trop dominant ou trop asocial et n'acceptera jamais de cohabiter.

Si votre rat est stérilisé il peut accepter de vivre avec une ou plusieurs femelles. Cette solution est parfois la plus simple car la stérilisation permet aussi de calmer le comportement trop territorial.

J'ai une rate

Les rates sont normalement capables de cohabiter avec d'autres femelles sans trop de problèmes. Cependant certaines rates dominantes ou trop territoriales pourront "faire la misère" aux petites nouvelles.

Si les intégrations entre femelles échouent, vous pouvez envisager de présenter à votre rate un male castré. La lutte hierarchique est moins forte entre les deux et il y a plus de succès d'intégrations.

Une rate adulte au caractère affirmé acceptera plus facilement une rate plus jeune, ou une rate adulte non dominante.

J'ai un cobaye male

Les cobayes sont normalement capables de vivre en groupes mais les males peuvent parfois se montrer dominants. L'essentiel est de former une paire "dominant-dominé" afin que l'entente dans la cage soit fondée sur une hiérarchie stable. Il faut pour cela faire des tests d'intégration et voir comment votre male se comporte. S'il poursuit l'autre sans relache en claquant des dents et en tournant du popotin, vous avez un animal dominant... Vous pouvez tenter de lui integrer un tout jeune cobaye qui se soumettra mais rien ne dit qu'ils s'entendront toute leur vie et un male dominant pourra se montrer trop agressif et tenter de monter ou attaquer le plus soumis.

Vous pouvez faire vivre votre male à proximité des autres cobayes mais dans une cage à part. Vous pouvez envisager de le stériliser (chez un vétérinaire spécialisé)

Certains males cohabitent très bien et d'autres n'y arriveront jamais.

J'ai un cobaye femelle

Les cochons d'Inde femelles sont suffisament sociables pour vivre en groupe. Les intégrations sont plutôt faciles, mais il arrive que certaines femelles soient dominantes et s'en prennent à la nouvelle venue. Un temps d'intégration est necessaire et il se peut que cela ne marche jamais. Cependant, quand l'espace est suffisant et que le nombre de gamelles et de cabanes permet à chacun de faire sa vie, tout se passe très bien.

J'ai un hamster male ou femelle

Malheureusement pour vous le hamster est une espèce solitaire et vous ne pourrez pas en avoir deux, à moins d'avoir une cage pour chacun et des sorties séparées. Votre hamster ne souffre pas de solitude. A l'état sauvage, le hamster ne recherche la compagnie de ses congénaires que pour la reproduction. Le reste du temps il parcourt activement son territoire à la recherche de nourriture et chasse les intrus avec vigueur.

Le hamster domestique a conservé le même comportement et il tuera ou poursuivra sans relache le compagnon que vous lui proposerez. Les couples ne se tolèrent qu'en période de reproduction et se battront sitôt cette phase terminée.

Les jeunes hamsters cohabitent mais au sevrage les caractères s'affirment déja et il vaut mieux les séparer.

Les hamsters de roborovskii peuvent cohabiter mais il est impératif de les surveiller et de séparer au moindre doute.

J'ai une souris male

Les souris males sont des rongeurs souvent dominants et territoriaux. Les poursuites et les bagarres à mort sont courantes entre males. On voit souvent en animalerie des souris porteuses de nombreuses plaies : ce sont les petits males qui sont les boucs émissaires des males dominants de la cage.

Les souris males cohabitent PARFOIS entre eux mais il s'agit de frères ayant toujours vécu ensembles et n'ayant jamais été séparés. Cependant là aussi la situation peut basculer. Quand les bagarres commencent, les animaux ne pourront plus jamais cohabiter.

Les souris males peuvent etre stérilisées pour vivre avec des femelles.

J'ai une souris femelle

Les souris femelles peuvent cohabiter avec d'autres femelles. Attention cependant à ce que la méthode d'intégration soit respectée sinon la nouvelle pourra se faire violemment attaquer.

J'ai un octodon ou un chinchilla

Les octodons et les chinchillas cohabitent avec d'autres congénaires du même sexe mais bien souvent il est difficile de faire cohabiter 2 adultes qui ne se connaissent pas. Vous pouvez cependant multiplier les présentations ou faire stériliser un male pour envisager de former un couple non reproducteur. Attendez vous à des échecs cependant car les groupes d'octodons ou de chinchillas formés ne sont pas très enclins à accepter les petits nouveaux. Les males cohabitent difficilement entre eux.

Il faut du temps et de la patience pour former des groupes stables et parfois il vaut mieux adopter directement un groupe de jeunes qui s'accordera dès le début.

J'ai une gerbille

Males comme femelles peuvent cohabiter par petits groupes du même sexe (2 à 4 dans l'idéal, les groupes plus nombreux pouvant vite devenir instables). Les intégrations entre animaux adultes sont difficiles mais possibles via une procédure d'integration spéficique (nous consulter). Il arrive parfois qu'un groupe stable se désunisse et vous ne pourrez jamais le reformer sans repasser par une intégration comme pour un petit nouveau. Si votre gerbille vit seule depuis longtemps elle peut ne jamais tolérer un compagnon.

Vous pouvez tenter de présenter une gerbille plus jeune de même sexe en respectant le processus d'intégration.

Bienvenue sur le site de l'association

Logo rond

N'oubliez pas d'envoyer votre adhésion pour 2018 !

×