Santé de l'octodon


L'octodon est un petit rongeur vigoureux mais il faut prendre en compte ses besoins pour le garder en bonne santé.

Les maladies spécifiques à l'octodon

L'octodon est un petit rongeur sujet au diabète. Il est impératif de bien respecter son régime alimentaire pauvre en sucre afin de ne pas aggraver les troubles liés au diabète dont il peut être victime.

Le principal problème de l'octodon est donc le diabète. Il est héréditaire et fortement dépendant du régime alimentaire qu'aura votre animal. Ce diabète peut entrainer des problèmes cardiaques, et très souvent des problèmes de cataracte. Un octodon atteint de cataracte a les yeux qui blanchissent et il finit par devenir aveugle. Il n'existe pas de traitement pour cela. Seule l'alimentation équilibré dès le plus jeune age permet de limiter les risques d'appartion de la maladie.

Les problèmes respiratoires

Comme tous les rongeurs, l'octodon est sensible aux variations de températures, à l'hygrométrie de l'air ambiant, aux courants d'air, aux coup de chaud...autant de risques de développer un rhume ou une infection respiratoire. Veillez toujours à bien protéger vos octodons pour éviter ces désagréments.

les symptômes d'un trouble respiratoire sont la baisse d'énergie, la perte d'appétit, une respiration bruyante, encombrée, des éternuements, un nez qui coule, des yeux larmoyant et une attitude "prostrée" accompagnée d'un poil ébouriffé. Souvent l'animal reste dans un coin, immobile, ramassé sur lui même...

Si votre animal tombe malade, consultez au plus tôt votre vétérinaire pour qu'il examine les poumons et juge de la gravité de la maladie. Il vous fournira alors le traitement adapté à administrer à l'animal.

Les maladies de peau - Les parasites

L'octodon doit régulièrement est déparasité. Demandez conseil à votre vétérinaire pour qu'il vous fournisse un produit adapté aux rongeurs. Traitez toujours un nouvel arrivant avant de l'introduire dans un groupe.

La gale est la maladie de peau la plus fréquente chez les rongeurs. Elle se caractérise par des croutes sur le corps, et un grattage intensif qui entraine souvent la surinfection des plaies. Il est impératif de traiter l'animal pour la gale et de traiter les plaies de grattage pour stopper l'infection et favoriser la cicatrisation.

La teigne touche également les octodons : des zones dépilées se forment sur le corps. Il s'agit souvent d'un "rond de peau" à nue, souvent couverte de squames '(cellule de peau mortes blanches) Ce rond est souvent bordés de rouge. Il n'y a pas forcément de grattage. Le vétérinaire vous fournira un traitement adapté à la teigne. Attention : cette maladie est particulierement contagieuse et peut se transmettre à l'homme, il est impératif de la traiter de façon sérieuse pour ne pas la voir survivre dans l'environnement.

Les poux/puces/tiques : Eux aussi sont susceptibles d'en vouloir à vos octodons. Bien que les puces et les tiques soient plus rares, les poux broyeurs sont fréquent chez les rongeurs. Traitez vos animaux sans tarder avec un produit spécifique. Traitez également de façon préventif les autres animaux de votre foyer. Traitez l'environnement, lavez la cage, lavez l'environnement proche de la cage. L'hygiene est primordiale pour éviter que les larves ne restent dans l'environnement et ressortent plusieurs mois plus tard.

Les yeux et les oreilles

Les yeux et les oreilles ne nécessitent pas d'entretien spécifique mais il est possible que l'octodon développe des problèmes. Cela peut etre accidentel, en se mettant par exemple de la litière dans l'oeil, ou par l'intrusion d'un corps étranger dans l'oreille. Mais il est également possible que votre animal soit victime d'un infection. Les conjonctivites, les otites sont à soigner dans les plus brefs délais. Si votre octodon a un oeil irrité, larmoyant, ou s'il penche ou secoue souvent la tête, ne tardez pas à consulter votre vétérinaire.

Accidents et petits bobos

Les octodons sont des petits acrobates. Il peut leur arriver de se blesser, s'écorcher...surveillez toujours et nettoyez les plaies à la bétadine en cas de besoin.

Faites également attentions aux risques d'entorses ou fractures liés à des aménagements de cage dangereux.

Les roues sont également dangereuses. Choisissez des modèles "pleins" plutôt qu'à barreaux où l'animal peut se coincer une patte. Les étages en "grille" sont également à éviter pour ne pas que votre rongeur se coince et se fracture un membre.

La queue de l'octodon : Afin d'échapper aux prédateurs, l'octodon a développé une technique de fuite. Si on saisit sa queue, le bout de celle-ci se détache permettant à l'animal de fuir en ne laissant qu'un bout de queue à son prédateur. Ce phénomène peut survenir si votre octodon se coince la queue (dans une porte, dans sa roue...) ou s'il est blessé suite à une bagarre au sein du groupe. Il faut impérativement montrer ceci à une vétérinaire. Le plus souvent le bout de la queue sèche et cicatrise mais des nécroses sont possibles et peuvent entrainer une amputation. Mieux vaut faire examiner cela par votre vétérinaire pour s'assurer qu'il n'y aura pas de complication. Bien evidement la queue ne repousse pas, alors ne vous amusez pas à le faire !

Troubles digestifs 

L'octodon est un animal sensible. Evitez la surdose d'aliment frais, qui lui causent souvent de diarrhées. En cas de diarrhée, supprimez les aliments frais, donnez beaucoup de foin et laissez les granulés à disposition. Assurez vous que votre animal ne se déshydrate pas. Vous pouvez lui donner un peu d'eau de riz pour enrayer le phénomène mais le mieux est de consulter votre vétérinaire pour qu'il traite une éventuelle infection intestinale.

A l'inverse la constipation est également possible. Pour l'aider vous pouvez lui donner un peu de jus de fruit, ou de l'huile de parafine pour aider. L'activité, le mouvement facilite le transit. N'hésitez pas à proposer des ballades à votre animal pour favoriser la reprise du transit.

Bienvenue sur le site de l'association

Logo rond

N'oubliez pas d'envoyer votre adhésion pour 2018 !