Alimentation du Cobaye

Nourrir un cobaye n'est pas une chose compliquée mais il est impératif d'être informé sur certains points capitaux pour la santé et même la vie de votre cochon d'inde.

Le cobaye est un petit rongeur strictement végétarien. Il possède peu de muscles au niveau du système digestif aussi doit-il manger en permanence pour que la nourriture qu'il ingère pousse le bol alimentaire. Il n'est pas rare qu'il fasse plus de 60 micro repas dans la journée.

Comme tous les rongeurs il est sensible aux variations de son régime alimentaire et vous devrez donc y faire attention.

Le cobaye a une dentition qui pousse en permanence, vous devrez lui fournir du foin à volonté pour qu'il puisse user ses dents sur des fibres.

Enfin, le cobaye ne synthétise pas la vitamine C et vous devrez lui en apporter sous forme de légumes, fruits, ou complément synthétique.

Attention : les informations fournies sur cette page ont une valeur informative et tout animal dont l'état de santé nécessite un régime alimentaire spécifique, devra être vu et suivi par un vétérinaire spécialisé qui prescrira les menus adaptés à sa pathologie.

Du foin à volonté

Le foin est l'aliment principal. Contrairement à ce que nous font croire les animaleries, qui présentent le foin à coté de la litière, le foin n'est pas une litière mais bien un élément essentiel de l'alimentation du cobaye. Il favorise le fonctionnement du transit, et surtout par sa structure même il favorise l'usure des dents, notamment les molaires.

Votre cochon d'inde doit avoir du foin en permanence. Ne le rationnez pas et rechargez le ratelier dès qu'il est vide. Vous pouvez disposer le foin dans la cage à un endroit où votre chonchon ne fait pas pipi : les cobayes aiment se cacher sous une grosse poignée de foin ou se vautrer dessus en croquant quelques brins. Néanmoins faites attention à retirer le foin sale qui pourrait rendre votre animal malade.

Si vous préférez, vous pouvez lui donner le foin dans un ratelier accroché aux barreaux, qui préservera le foin et obligera votre animal à faire un peu d'exercice pour se nourrir.

Choisissez un foin de bonne qualité (voir article : Foin et fourrage)

De la verdure

Les légumes ! ... Quel est le cobaye qui ne couine pas à l'ouverture de la porte du frigo, ou au bruit du sac plastique révélant la présence d'une endive furtive ?

Contrairement à ce qui se dit, il n'y a pas d'age pour commencer les légumes. Certains bébés goutent déja les légumes et fruits auprès de leur mère dès le plus jeune age. Néanmoins il faut faire très attention si votre animal n'en a pas eu auparavant, ce qui est souvent le cas des animaux venant d'animalerie qui ne sont nourris que de granulés pour éviter les risques de diarrhées.

Si vous avez un doute, demandez ce qu'il a l'habitude d'avoir en frais et tenez-vous y au début. Par la suite vous pourrez lui proposer d'autres aliments en petites quantités et de façon progressive. pour les fruits soyez encore plus prudents car le risque de diarrhée est d'autant plus fort.

Lavez toujours les légumes et fruits que vous donnez pour enlever la terre, les produits chimiques et autres substances qui pourraient rendre votre animal malade. Ne donnez pas immédiatement d'aliments sortis du frigo et pensez à retirer les aliments non mangés pour qu'ils ne pourrissent pas dans la cage.

Privilégiez les légumes bénéfiques à votre animal et principalement ceux riches en vitamine C.

img-8468.jpg

Vous trouverez ci dessous une liste de fruits et légumes que vous pouvez donner et ceux qui au contraire sont à éviter.

Bon

Salades, Endive, céléri branche, fenouil, poivron, brocoli, brocoli feuille, pissenlits, épinards (à l'occasion), topinambours, blettes (à l'occasion), coteaux de chou fleur (à l'occasion), persil (en petites quantités car toxique à hautes doses, riche en vitamine C) carotte (occasionnellement) et ses fanes (feuilles), courgette, navets, panais, orties séchées, herbe (non traitée et non salie par d'éventuelles urines de chiens ou chats) concombre, feuilles de radis, feuille de betterave, chicoré, mache, basilic, cerfeuil, luzerne, menthe, trèfle...

Pomme, poire, banane, clémentine, fraise, kiwi, pastèque, melon, raisin, cerise, tomate..Attention aux fruits, ils sont plus susceptibles de générer des troubles du transit... Préférez leur des légumes et conservez les à titre de friandise journalière.

menu varié

Mauvais

Dans le doute, abstiens toi ! toute herbe non identifiée, tout légume sale, pourri ou flétri, tout légume ou fruit sur lequel vous auriez un doute, doit être écarté du menu.

Le pain dur n'est pas un aliment adapté au cobaye. Contrairement à l'idée populaire, il n'est pas utile pour l'usure des dents. le foin suffit amplement à user les molaires. Le pain n'est pas digeste pour les cobayes.

Evitez les oignons et dérivés (poireaux etc...) les pommes de terre crues (et surtout leurs germes) les haricots ou autres dérivés, les salades type laitue.

Bien évidement ne donnez jamais de chocolat, de céréales pour enfants, de gateaux, de restes de repas, pas de yaourt ou de fromage ou autres choses du genre...le cobaye est un herbivore il ne doit rien manger d'autre que son foin, sa verdure et ses granulés adaptés.

Des granulés en complément

En matière de graines, toutes les expériences vont à la même conclusion : tous les cobayes sont des paresseux et des gourmands ! Ils trient, ils boudent, ils renversent, ils éparpillent et au final ils ne mangent que ce qu'ils veulent...Après avoir tenté tous les mélanges de la terre, et jeté des restes de gamelles qui nourrirraient au moins 2 autres cobayes... On en vient à se demander s'il faut vraiment chercher à faire plaisir au cobaye ou s'il faut résister à son caprice.

La réponse est simple : si votre animal trie, il ne mange pas la totalité des aliments dont le mélange est composé et il risque donc des carences alimentaires, une surcharge pondérale (souvent ils ne mangent que les choses molles, grasses, sucrées...)

La seule solution est d'opter pour un aliment extrudé (tous les grains sont identiques) ainsi votre animal n'aura pas le choix et ingerera ce dont il a besoin.

Dans cette gamme d'aliment on trouve de tout : depuis les granulés premier prix totalement inadapté aux granulés haut de gamme. Faites attention à la teneur en vitamine C qui devrait être au minimum de 2000mg/kg (le plus souvent on trouve des paquets à 200mg/kg)

Les marques Rongis, Hamiform, Cavia Complete, Supreme Science, JR Farm Grainless, sont des marques à qui on peut se fier en matière d'équilibre alimentaire, bien que certaines soient meilleures que d'autres. C'est aussi fonction de ce que vous trouverez et du budget que vous avez.

Les mélanges de graines sont peu recommandés pour le cobaye mais si vous le souhaitez vous pouvez lui en offrir à titre de friandise. Sachez néanmoins qu'une fois qu'il y a gouté, il risque de bouder son aliment de base...mieux vaut le maintenir avec des extrudés et lui faire plaisir avec quelques légumes.

Et aussi...

L'eau

L'eau est indispensable car un cobaye boit plus de 100ml par jour. Cela peut varier selon son alimentation (si vous lui avez donné du concombre, il boira forcément moins) Changez l'eau régulièrement (chaque jour ou tous les 2 jours) laissez reposer l'eau au moins 24h si vous utilisez l'eau du robinet et ne donnez pas d'eau glacée.

Lavez régulièrement le biberon à l'eau vinaigrée et au gros sel. Pensez à laver la pipette. Ne laissez pas un dépôt d'algues se former dans le biberon.

Les Friandises

Le cobaye est un animal qui a tendance à l'embonpoint. Peu sportif et très gourmand, il adorera manger et d'autant plus si vous lui proposez des friandises mais tout ceci n'est pas le mieux pour lui. Les barres de céréales du commerce ainsi que les divers bonbons ou gateaux sont totalement inadaptés et favorisent son surpoids et les problèmes qui y sont liés (surcharge pondérale, fatigue cardiaque, problèmes articulaires, diabète, pododermatites etc...)

La liste des fruits et légumes est suffisament variée pour que vous y trouviez de quoi faire plaisir à votre cobaye et façon saine. Rappelez vous que le cochon d'inde est en grande partie herbivore, il n'a aucun besoin d'ingérer des biscuits, du sucre, de la graisse... Sa bonne santé est principalement fondée sur ce que vous lui donnerez à manger.

La vitamine C synthétique

Il est recommandé de fournir à votre cochon d'inde des apports de vitamine C réguliers afin de le garder en bonne santé.

Selon le régime alimentaire fourni, votre cobaye pourra trouver toute la vitamine C dont il a besoin dans sa verdure et dans ses granulés enrichis, ou par le biais d'un apport synthétique quotidien.

Si vous avez un doute sur l'équilibre alimentaire de votre animal, ou si votre animal est affaibli ou stressé, vous pouvez lui faire une cure de vitamine C synthétique.

Vous trouverez en animalerie des bouteilles de vitamine C (n'achetez pas de cocktail de plusieurs vitamines) qui vous permettront de faire des cures.

Donnez entre 1 et 2ml par jour, à la seringue (sans aiguille) directement dans la bouche. La vitamine C étant très sensible à la lumière, il vaut mieux ne pas la mettre dans le biberon car votre cobaye ne boira pas tout son biberon d'un coup et la vitamine sera dégradée en quelques heures.

Bienvenue sur le site de l'association

Logo rond

La nouvelle année arrive bientôt.

N'oubliez pas de renouveller votre adhésion !

×